Apprentissage GTE

Formation par apprentissage

Les entreprises partenaires de la formation par apprentissage du département Génie Thermique et Energie font parti du milieu de l'aérospatiale (EADS), l'aéronautique (Snecma Moteurs, Snecma services, Air France…) mais aussi le domaine du bâtiment (Dalkia, Axima, Elyo), de l'énergie (Centrales nucléaires…) le milieu des études (Bureau d'Etudes), le domaine des transports (PSA, Renault, Valéo, SNCF…), le domaine des essais (Sopéméa…) et même de la recherche (Onéra…)
L'apprentissage concerne des étudiants de moins de 26 ans, ayant un Bac S, STI ou un Bac Professionnel Energétique, qui signent un contrat tripartite (Entreprise, CFA, Apprenti) de deux ans. Les alternances sont longues à la demande des entreprises (5 à 10 semaines). En effet dans les secteurs du bâtiment (chauffage, climatisation…) et de la production d'énergie (centrale thermique…), ou dans les secteurs de l'automobile ou de l'aéronautique, un maître d'apprentissage peut confier un projet technique à un apprenti, à condition que celui-ci ait plusieurs semaines en entreprise pour mener à bonne fin le projet. Il arrive aussi fréquemment qu'un apprenti soit délocalisé sur un chantier loin de l'entreprise, et donc de la formation, une alternance longue minimise dans ce cas les trajets.

• Première année : 26 semaines en entreprise et 26 semaines à l'IUT avec 800h d'enseignement
• Deuxième année : 26 semaines en entreprise et 22 semaines à l'IUT avec 700h d'enseignement

Les acquis en entreprise sont importants et l'évaluation du Maître d'Apprentissage est intégrée dans une Unité d'Enseignement à fort coefficient. L'intérêt d'une telle formation est fondamental pour les jeunes : résultats très probants : 90% à 100% de réussite, embauche sûre, indépendance financière, expérience professionnelle, poursuite d'études par la voie de l'apprentissage… L'intérêt de cette formation est important aussi pour les entreprises comme pour les enseignants. Une collaboration Formation Entreprise est toujours très enrichissante et gagnante.

Le DUT Génie Thermique & Énergie s'effectue en partenariat avec le CFA Sup2000

Taille des groupes

Le petit nombre (une vingtaine d'apprentis par rapport à une centaine d'étudiants de la promotion classique) permet de dispenser un enseignement dans une ambiance plus agréable, plus familiale et plus conviviale, à la fois pour les enseignants, comme pour les apprentis.

L'assimilation des connaissances en est facilitée. Les cours et les travaux dirigés peuvent s'entremêler, n'ayant pas de contraintes de taille de groupes, permettant une meilleure pédagogie.

Le petit nombre d'étudiants dans une petite salle (et non dans un amphi avec son cortège d'anonymat) conduit à une dynamique de groupe intéressante, un rapport avec l'enseignant plus facile et direct et une interactivité positive. Une participation active des étudiants lors des cours est possible.

Le travail en entreprise

L'activité professionnelle augmente la motivation et l'autonomie des apprentis, en particulier pour les cours qui ont une application directe pour eux en entreprise (par exemple le cours de thermique des locaux pour ceux qui travaillent dans une entreprise du bâtiment etc.)
L'activité professionnelle fait aussi mûrir beaucoup plus vite que les bancs de l'Université et le gain en maturité est très sensible à la fin d'un cycle de formation par rapport aux étudiants de formation classique, et les rapports avec les enseignants sont généralement plus adultes.
Le souci d'opérationnalité et de rentabilité financière est beaucoup plus aiguisé chez les apprentis que pour les étudiants classiques qui ne sont pas confrontés à la réalité du monde du travail.

Le suivi des apprentis

Chaque apprenti a un tuteur pédagogique référent à l'IUT et un Maître d'Apprentissage en entreprise.
Ce double encadrement, très sécurisant pour l'apprenti, permet un suivi très individualisé. Des rencontres Tuteur Maître d'Apprentissage, soit à l'IUT, soit en entreprise, sont organisées et un bilan de la formation est ainsi effectué en présence de l'apprenti.
Un contrôle des présences est assuré par le moyen de feuilles d'émargement signées à chaque cours par les enseignants et les apprentis.

Mis à jour le 17 juillet 2017